• Attentats: blessures de guerre, afflux de patients. le tabou du traumatisme des soignants

    Il y a 4 jours - Par RTL Info

    Blessures de guerre, récits insoutenables des patients, afflux démesuré de victimes: touchés de plein fouet par les attentats du 13 novembre 2015, de nombreux soignants ont été traumatisés. Pourtant, l'aveu de la souffrance est encore parfois tabou dans la profession.
    Des brancards alignés aux urgences et des patients qui parlent entre eux, calmement, de ce qu'ils viennent de vivre. Sans cris, sans pleurs. La scène a décontenancé des équipes de réanimateurs, habitués à voir leurs patients endormis.
    Des blessés qui passent les portes de l'hôpital en sang, parfois portés par d'autres...
    Lire la suite ...