• Deliveroo: les forçats de la course

    Il y a 6 jours - Par Grazia

    Ils sont quelques dizaines, ce dernier lundi d'août, venus battre le pavé bordelais de la place de la Victoire. La mal nommée, pour eux, tant leur combat semble perdu d'avance : ces coursiers à vélo, "partenaires" de la société de livraison de repas à domicile Deliveroo , incarnent les dérives de "l'uberisation" de la société. L'enseigne vient de faire passer une directive claire : tous les livreurs seront rémunérés à la course et non plus à l'heure. Jusque-là, les plus anciens, embauchés avant août 2016, étaient payés 7 euros de l'heure, et de 2 à 4 euros de primes horaires. Désormais...
    Lire la suite ...