• L'opéra déclenche toujours les passions, entre huées et bravos

    Il y a 10 jours - Par RTL Info

    Sifflets et vociférations ont accueilli vendredi dernier "La Bohème" intergalactique mise en scène par Claus Guth à l'Opéra Bastille, alors que "Le Barbier de Séville" de Laurent Pelly croulait mardi sous les bravos: grandeur et misère des metteurs en scène d'opéra.
    Au théâtre, on applaudit mollement ou on quitte la salle si on déteste. A l'opéra, on vocifère. Aux danseuses du "Sacre du Printemps" qui inclinaient leur joue dans la main en 1913 au Théâtre des Champs-Elysées, un spectateur lançait: "un dentiste!"
    Presque cent ans plus tard, la "Médée" de Cherubini proposée par Krzysztof...
    Lire la suite ...