• Affaire Nicolas Hulot: cette seule chose que la journaliste d'Envoyé spécial a réussi à négocier avec Pascale Mitterrand

    Il y a 1 mois - Par Closer

    Elle n'a pas voulu parler. Dans Envoyé Spécial, plusieurs femmes ont accusé Nicolas Hulot d'agressions sexuelles et de viol pour des faits qui se seraient déroulés entre 1989 et 2008. Si trois ont choisi de témoigner sur France 2, Pascale Mitterrand a préféré s'abstenir. En 2008, la petite-fille de l'ancien président de la République avait déposé plainte contre Nicolas Hulot. Lorsqu'elle avait 19 ans, en 1997 et qu'elle était stagiaire dans une agence de presse, Pascale Mitterrand s'est retrouvée seule avec l'ex-ministre dans sa maison de vacances. C'est là où il l'aurait violée. Huit ans...
    Lire la suite ...

     

  • Affaire Nicolas Hulot: l'exigence de ses avocats alors que la journaliste d'Envoyé spécial enquêtait 

    Affaire Nicolas Hulot:  l'exigence de ses avocats alors que la journaliste d'Envoyé spécial enquêtait 

    Il y a 1 mois - Par Closer

    Une requête particulière. Le 25 novembre dernier, Envoyé Spécial a consacré un épisode à NIcolas Hulot. Dans celui-ci, les téléspectateurs ont pu découvrir que ce sont six femmes qui l'accusent d'agressions sexuelles. Des faits qui se seraient déroulés entre 1989 et 2001. Dans les colonnes de Télé Loisirs ce mardi 30 novembre, la journaliste Virginie Vilar qui est à l'origine de cette enquête, a fait quelques confidences. " Nous avons cherché à le joindre le 9 novembre. Nous voulions bien entendu avoir sa version des faits. Il nous a rappelé, dans la foulée, pour nous dire qu'il ne nous...
    Lire la suite ...

     

  • Affaire Nicolas Hulot: ces autres femmes qui n'ont pas témoigné dans l'enquête d'Envoyé spécial

    Affaire Nicolas Hulot:  ces autres femmes qui n'ont pas témoigné dans l'enquête d'Envoyé spécial

    Il y a 1 mois - Par Closer

    Des témoignages glaçants... Dans le dernier numéro d' Envoyé spécial , diffusé le 25 novembre 2021, cinq femmes ont accusé d'agression sexuelle Nicolas Hulot. Suite à la diffusion de cette enquête, la journaliste Virginie Vilar a révélé dans un entretien accordé à Télé-Loisirs que certains témoignages avaient été écarté faute d'avoir pu tous les vérifier de façon approfondie. Elle a en effet expliqué : " Certains ne figurent pas dans le documentaire, soit parce que la victime présumée ne souhaitait pas témoigner devant la caméra, soit parce que je n'avais pas pu en recouper suffisamment...
    Lire la suite ...