• Avec ce geste simple, alertons l'opinion publique sur le martyre des Soudanais

    Il y a 3 mois - Par Au Féminin

    Alors que “plus de 100 manifestants ont été tués dans l'opération, et que des témoins ont raconté avoir vu, pendant l'attaque, des corps jetés dans le Nil”, et que "des cas de viols ont également été rapportés” , comme le rapporte Middle East Eye, le porte-parole du Conseil militaire de transition aurait reconnu " des erreurs dans le plan des responsables militaires " et " des fautes graves ". Des confessions tardives et bien légères face au véritable massacre perpétré par l'armée.
    Si les États-Unis ont condamné ces exactions, l'Union Européenne est quant-à-elle jusqu'à ce jour restée...
    Lire la suite ...